CONFERENCE DU 27 AVRIL 2019, 14H30 

"LE JAPON SOUS L'OBJECTIF DE NICOLAS BOUVIER"par JULIEN BEAL

BIBLIOTHEQUE NUCERA, NICE

...

"LE JAPON SOUS L'OBJECTIF DE NICOLAS BOUVIER"

Texte de

JULIEN BEAL

Suite...

51IqPSKm6sL

« Le seul moyen de parler posément du Japon, d’une façon qui satisfasse à la fois notre logique et notre hâte serait de n’y avoir jamais mis les pieds. Mais j’y suis allé deux fois, et c’est bien là le hic.». Confronté à la société japonaise, Bouvier aura encore plus de mal à restituer son expérience de retour en Europe car évidemment, les Européens ont des idées toutes prêtes sur le Japon et qu’il faudrait déjà les gommer avant de pouvoir commencer à transmettre quelque chose. Le contraire est vrai également mais il est au Japon un prérequis comportemental qui se résume en un mot : 建前, tatémaé, littéralement la façade d’un bâtiment. Ce tatémaé, omniprésent dans l’espace urbain, impose d’offrir à autrui, qui plus est à un étranger, une posture bienveillante, respectueuse et propre mais sans jamais dévoiler, ne serait-ce qu’une bribe des sentiments intérieurs. Nicolas Bouvier a été maintes fois confronté à cette « façade » et a cherché, par l’humour notamment mais aussi par la photographie à aller de l’autre côté. Mais la porte étant parfois si bien fermée et l’humour en japonais lui étant difficilement possible, il a dû se résoudre pour la première fois de sa vie à voler des clichés."

à suivre...

 

 

Julien Béal,

Université Côte d’Azur,

Centre Transdisciplinaire et Epistémologique de la Littérature et des arts vivants