L'ASSOCIATION FRANCE JAPON-CHAIRE KAWABATA

VOUS INVITE A DECOUVRIR

LA CONFERENCE DE JULIEN BEAL

"LE JAPON SOUS L'OBJECTIF DE NICOLAS BOUVIER"

...

le 27 avril 2019 à 14h30

Auditorium de la Bibliothèque Nucera Nice

...

Entrée libre dans la mesure des places disponibles

...

"LE JAPON SOUS L'OBJECTIF DE NICOLAS BOUVIER"

Suite...

 

"On pourrait se demander ce qui rapproche le haïku, poème court écrit ou chanté de la photographie. Une chose est certaine, le haïku n’est pas un art élitiste au Japon et, s’il est très lié à la langue japonaise, il est également profondément lié à la nature et à l’impermanence des choses et des êtres et au voyage. Aujourd’hui, les Japonais sont bien moins nomades qu’à l’époque de Bashô évidemment et ils se déplacent avec des moyens de transports rapides. Les errances dans la nature sont donc devenues rares. Le pragmatisme aidant, la photographie joue souvent le rôle de suppléant et il est courant de voir des réunions de personnes qui, à partir d’une même photographie, composent des haïku et les lisent à haute voix devant le collectif.

41LCjcA9X0L

Occidentaux, livres, haiku, nature… Où sont les rencontres avec le peuple japonais ? Elles existent évidemment. Il y a les rencontres furtives nous l’avons dit et puis il y a des rencontres plus marquantes et ces dernières ont principalement lieu avec des personnes âgées ou des enfants (et les photographies en témoignent) comme si, et Bouvier le dit lui-même, les codes sociaux empêchaient avec les autres générations et notamment les « actifs » citadins tout dialogue véritable avec l’occidental."

A SUIVRE...

Julien Béal, Université Côte d’Azur,

Centre Transdisciplinaire et Epistémologique de la Littérature et des arts vivants