DEMAIN 12/02/19

RENCONTRE "EDOGAWA RANPO" 

A 14H MAISON DES ASSOCIATIONS DE GARIBALDI NICE

...

En attendant la Conférence du 23 février 2019

"Le monde étrange d'Edogawa Ranpo" par Gérald Peloux

...

Dans l'optique de la prochaine Rencontre de demain poursuivons la lecture d’Edogawa Ranpo afin de découvrir cet auteur, en lisant - par exemple- une ou plusieurs nouvelles présentées dans l'ouvrage La chambre rouge Traduction Jean-Christian Bouvier  (L'Asie en noir, Pickier Poche, 6,10 €)

Ce sont des nouvelles vraiment courtes que je vous engage à découvrir

pour demain afin que nous puissions en parler ensemble.

la-chambre-rouge-54585-264-432

 

La chaise humaine

Publiée en 1925 dans la revue KURAKU.

« Chaque fois qu’elle s’asseyait, je m’arrangeais pour lui ménager la position la plus confortable possible .Quand je sentais que son corps commençait à se lasser,  je bougeais lentement mes genoux avec d’infinies précautions lui offrant ainsi une nouvelle position sans même qu’elle s’en aperçoive ; puis quand elle était sur le point de s’endormir, je la berçais tendrement dans un imperceptible balancement  de tous mes muscles. »

Deux vies cachées

Publié dans la revue Shinseinen en 1924.

« Avez-vous déjà pensé que le somnambule est quelqu’un qui ignore tout de sa maladie ? Il marche et parle la nuit pendant son sommeil, puis le matin, ne se souvient de rien. Ce sont les autres, qui, un jour  lui apprennent qu’il est somnambule ; les médecins eux-mêmes reconnaissent qu’il est très difficile de diagnostiquer ce genre d’infection car les symptômes sont pratiquement inexistants en dehors des périodes de crise. »

 

l-ile-panorama-767149

Ainsi qu'un roman policier de 156 pages

que vous aurez amplement le temps de découvrir avant la conférence

L’île panoramique

Traduction Rose-Marie Makino-Fayolle

Pickier poche 7€

Quatrième de couverture

"A cet instant précis, une gigantesque corolle dorée troua nettement le velours noir du ciel, et le jardin fleuri, la source chaude, les deux corps enchevêtrés furent noyés sous une cascade de poussière d'or. Le visage blafard de Chiyoko, avec son filet de sang aussi brillant que la laque rouge, était désormais empreint d'une beauté tranquille."

 

     Pour réaliser un rêve fabuleux, un étudiant, passionné par les œuvres d'Edgar Poe, entreprend la construction d'une île idéale conforme à son imagination : usurpation d'identité, assassinat, délires mentaux, mystifications et mises en scène fantastiques nous entraînent dans un monde étrange et merveilleux, un paradis sur terre qui pourrait bien s'appeler aussi l'enfer. Pour s'en faire une idée, le lecteur devrait sans doute puiser dans ses cauchemars les plus extravagants, les plus cruels, mais aussi les plus beaux.