Marie-Thérèse Pulvenis de Séligny  évoquera son expérience professionnelle en tant

que conservateur du Musée des Arts Asiatiques

durant la période de sa conception et celle de sa construction (de 1988 à 1995)

sous la direction de Kenzo Tange, architecte de référence dans l’histoire de l’art de

l’architecture

 

...

 

Au cours de sa réalisation, ce projet muséographique particulier évolue et se transforme en musée départemental des arts asiatiques. Ce lieu a acquis un caractère unique qui lui confère une place privilégiée non seulement dans le cadre du patrimoine architectural de la ville de Nice mais aussi dans l’histoire mondiale de l’architecture contemporaine.

L’évocation des différentes étapes des travaux supervisés par l’architecte Shigeru Furubayasi ainsi que d’autres membres du cabinet Tange de Paris permettra de retracer les problématiques esthétiques et techniques qu’il fallut appréhender et résoudre.

MTPS