Le Japon dans la collection photographique du peintre Louis-Jules Dumoulin (1860-1924)

Par

Julien Béal (Université Nice Sophia Antipolis – bibliothécaire et chercheur au CTEL)

 

dejima1

Dejima, Nagasaki

Inventée en France en 1839, le premier appareil à daguerréotype est introduit au Japon probablement en 1843 par Dejima 出島 (Nagasaki), seule fenêtre alors ouverte sur le monde. Mais les premiers clichés connus pris sur le sol japonais sont l'oeuvre de Eliphalet Brown Jr, le photographe officiel de l'expédition Perry.

eliphalet brown namura gohachiro 1854

Des photographes japonais comme Ueno Hikoma 上野彦馬 (1838-1904) ou Shimooka Renjô 下岡蓮杖 (1823-1914) s'approprieront ensuite les techniques et des photographies d'une grande maitrise verront le jour d'abord à Nagasaki puis à Yokohama. Ces villes, tout comme Hakodate, qui furent les premières à accueillir des étrangers sont extrêmement importantes dans l'histoire de la photographie japonaise, notamment à ses débuts.